ARTICLE : LE YOGA DES YEUX

Publié le par relaxorail

Source: yoga.ooreka.fr

Yoga des yeux : lutter contre la fatigue oculaire

Du fait de la multiplication des appareils audiovisuels, informatiques et autres, nos yeux ont tendance à garder la même fixité pendant des heures :

  • travail sur écran pendant de longues heures,
  • télévision,
  • utilisation d'internet (réseaux sociaux, messages privés sur courriels, etc) sur ordinateur, tablette et écrans i-Pod, etc.

Cela provoque de la fatigue oculaire et autres pathologies oculaires. Il est difficile de se passer de ces outils qui font partie de notre quotidien, mais il existe quelques astuces pour ne pas endommager trop tôt notre vue.

Des exercices doux pour une détente générale

Le yoga des yeux est une façon de faire travailler en douceur les globes oculaires. Faire quelques petites minutes de yoga des yeux plusieurs fois dans la journée fait non seulement du bien à notre vision mais en même temps :

  • nous donne un temps d'arrêt sur la tâche en cours (même 5 minutes suffisent) : cela nous permet de nous relaxer en lâchant prise sur le problème du moment,
  • nous permet aussi de faire quelques respirations pendant les exercices, ce qui nous redonne un gain de vitalité et d'énergie pour reprendre notre travail en cours,
  • nous délasse totalement.

Si l'exercice est pratiqué juste avant de se coucher, il permet aussi de se mettre dans une sorte de bulle et de faciliter l'endormissement.

Quelques exercices simples à faire plusieurs fois par jour

Le yoga des yeux est une façon de faire travailler les yeux en utilisant différents exercices.

 

Principaux exercices à réaliser avec le yoga des yeux

Voici quels exercices sont recommandés :

YOGA DES YEUX : LES EXERCICES

 

  • Par exemple, regarder à droite, puis regarder à gauche, chaque fois le plus loin possible sur la droite ou sur la gauche, sans bouger la tête.
  • Répéter une dizaine de fois l'exercice.
  • On peut ensuite faire le même type d'exercice en regardant vers le haut puis vers le bas.

En regardant un point (ou un objet) au loin puis en revenant sur un objet tout près, on permet à l'adaptation visuelle de travailler en douceur.

  • Par exemple, mettre nos yeux à l'abri de nos mains et rester ainsi, yeux ouverts, dans la pénombre, plusieurs minutes : cela permet aux yeux de se reposer de la lumière.
  • On travaille ainsi l'accommodation de la vue entre clarté et obscurité.

 

Publié dans ARTICLE

Commenter cet article