QU'EST-CE QUE LA LUMINOTHERAPIE?

Publié le par relaxorail

Source Info-luminotherapie.com

La luminothérapie fait partie de la grande famille des photothérapies qui utilisent des sources lumineuses dans un objectif curatif : couleurs diverses, intensités, laser, etc.

Lorsque le corps et l'esprit ont besoin d'une pause, la luminothérapie devient une excellente technique de médecine douce, sans effets secondaires, dont la lumière artificielle diffuse un spectre complet, à l'instar de la lumière solaire, grâce à des tubes au néon.

La méthode consiste en une exposition régulière aux rayons d’une lampe de luminothérapie médicale, dont l'intensité est mesurée en lux pour un dosage recommandé de 2500 à 10,000 lux par séance, condition essentielle pour obtenir un réel effet thérapeutique.

La luminothérapie, effectuée grâce à la lumière artificielle, est sans danger car les ultraviolets sont filtrés par des lampes fluorescentes sans scintillement.

De nos jours, cette technique s’inscrit comme une lueur d'espoir dans l'équilibre de l'horloge biologique puisque, contrairement aux générations précédentes travaillant surtout à l'extérieur, l’être humain moderne vit et travaille derrière des fenêtres filtrant les facteurs bienfaisants du soleil.

Celui-ci devient alors un élément du bien-être en général, de la productivité, de l'état de santé et de la vie, sa lumière naturelle étant aussi importante que la vitamine C.

Il est indiscutablement prouvé que la lumière du soleil a un impact capital sur les humains et sur tous les animaux. Dans la plupart des pays industrialisé, environ 18 % de la population vit le symptôme de "dépression hivernale", marquée par des malaises dérangeants et une perte d’énergie notable. C’est alors que les effets de la luminothérapie sont appréciables. Reconnue par la médecine traditionnelle, qui voit en ces appareils lumineux et spécifiques un palliatif aux antidépresseurs, la luminothérapie est moins coûteuse que les médications chimiques et son efficacité est incontestable.

Certaines compagnies d'assurances en couvrent même les frais lorsque le traitement est recommandé par des professionnels de la santé tels que naturopathes, neurologues, médecins, psychiatres ou psychologues. Le traitement de luminothérapie peut se dispenser en clinique ou à domicile.

Il n’existe pas encore de spécialistes certifiés toutefois. En centre, on peut entamer des cures de luminothérapie avec des thérapeutes, préalablement renseignés sur les antécédents médicaux de la personne qui consulte. Les séances, en raison d'une heure par semaine, sont susceptibles d'un prolongement selon les besoins et la saison de l'année.
Pour une absorption efficace de la lumière, on recommande d'ôter les lentilles de contact ou les lunettes, car en pénétrant dans l'organisme par les yeux, la lumière joue un rôle primordial, c'est-à-dire de transformer et d'envoyer au cerveau des signaux électriques qui agissent sur des neurotransmetteurs.

Normalement, quatre semaines de luminothérapie permettent de constater une amélioration biologique et mesurée, le taux d'efficacité se révélant entre 50 et 80%. Pour une luminothérapie autonome à domicile, on peut investir, sur conseil médical, dans des appareils spécifiques tout aussi efficaces que ceux utilisés en clinique. On les trouve en pharmacie, dans les points de vente luminaires et orthopédiques. Ils ne doivent pas émettre de rayons UV et l'intensité de leur lumière doit atteindre environ 10,000 lux.

Lors d'une exposition, le champ lumineux doit être abondant pour ne pas restreindre les activités coutumières, à la condition que le visage demeure inondé par la lumière, sans la fixer constamment.
Idéalement, une séance de luminothérapie à domicile devrait être quotidienne, sur une période de 10 à 15 jours consécutifs, afin d’obtenir des résultats notables.
Le temps d'exposition est en rapport avec la distance : 30 minutes à distance de 25 centimètres d'un flux lumineux de 10,000 lux, et 2 heures à distance de 75 centimètres d'un flux lumineux de 2,500 lux.

Depuis quelques années, la luminothérapie se popularise dans les milieux hospitaliers, ainsi que dans le domaine de l'éducation et du travail : on s'adapte naturellement à cet éclairage modifié.

QU'EST-CE QUE LA LUMINOTHERAPIE?

Publié dans ARTICLE

Commenter cet article